Rubriques

Actualités

Le piégeage est écologiquement cohérent !

236 Views

Les raisons qui poussent au piégeage de printemps collaboratif

Le frelon asiatique est un insecte envahissant classé nuisible. Il est en expansion régulière en France depuis 20 ans et remonte progressivement du sud pour coloniser l'ensemble du territoire. Rien ne semble pouvoir l'arrêter.

Partout ou cet insecte s'installe, on observe un quasi arrêt de la filière apicole, des accidents (attaques des nids près des habitations) dans la population, perte de biodiversité.

Une méthode pour protéger les populations et les ruchers consiste en la destruction des nids à l'automne. Cette méthode est bien sur utile et peut avoir des résultats très rapides mais est cependant vouée à l'échec pour assurer une protection durable de la population, des ruchers et de la biodiversité.

C'est pour cette raison que le grand plan national de lutte contre le frelon asiatique prévoit la mise en place du piégeage de printemps. Cependant, les faibles budgets alloués et la difficulté organisationnelle de cette tâche ont conduit le piégeage de printemps à être très souvent d'une inefficacité consternante.

Certains peuvent donc se poser la question de l'intérêt ou de l'impact écologique du piégeage de printemps. N'est ce pas mieux de ne rien faire et de laisser la nature s'adapter ?

La réponse à la deuxième question est la suivante : Oui, la nature s'adaptera. Mais la transition nécessaire pour ce faire, qui durera plusieurs décennies ou centenaires ( ou peut être jamais) verra l'arrêt de la filière apicole d'une manière certaine, de nombreuses personnes hospitalisées voir décédées et une perte peut être inestimable de la diversité des biotopes. Alors ne rien faire est un choix qu'il faut pouvoir défendre.

Concernant l'impact environnemental du piégeage de printemps : C'est un réel danger. Lorsqu'il est mal fait, le piégeage peut être une "bombe" écologique. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il n'a pas été souhaité pendant très longtemps et que les scientifiques s'opposaient à cette idée. 

Le piégeage de printemps est une action mécanique : à ce titre, il n'y a aucun produit biocide disséminé dans l'environnement. C'est une lutte préventive qui évite donc l'emploi de méthode chimique pour la destruction des nids à l'automne. L'emploi de pièges sélectifs uniquement permet d'assurer l'innocuité pour la biodiversité. Evidemment, un sélectivité à 100% n'existe pas, aussi, FREELONS a mis en place un suivi des prises afin de contrôler l'impact environnemental précisément et réagir en cas de dégâts collatéraux inattendus.

Cependant, avec FREELONS, et les connaissances scientifiques portées entre autres  par les GDS, il est désormais possible d'organiser un  piégeage de printemps MASSIF, SYNCHRONISE, SUIVI et MAILLE, de sorte qu'il est possible de contrôler les pièges et les méthodes de mise en place. Avec cet outil, l'efficacité du piégeage de printemps peut devenir extrêmement forte tout en diminuant l'impact pour la biodiversité ( piégeage annexes) à des niveaux négligeables.

D'autre part, grâce FREEONS, ne nombreux piégeurs "Sauvages", qui travaillent souvent en solitaire, peuvent être enrôlé dans l'outil participatif et adopter des méthodes de piégeage responsables reconnues .

Posted in: Actualités, Aide